La côte sauvage

Quiberon

Client :Côte sauvage de Quiberon Date : 1 décembre 2015 Catégorie

La Côte Sauvage de Quiberon

La Côte Sauvage, tournée vers l’ouest, s’étend sur 8 kms depuis le Château Turpault jusqu’à la Pointe du Percho.

Propriété du Conservatoire du littoral , la Côte Sauvage est sans cesse harcelée par la mer et les vents. Même par temps calme, les vagues viennent se fracasser bruyamment sur les falaises escarpées, provoquant des jaillissements d’écume. L’érosion y a façonné d’innombrables criques, récifs, grottes et arches qui ne se dévoilent qu’à marée basse. Les falaises sont couvertes d’un coussinet d’herbe rase où fleurissent de petites fleurs roses : l’oeillet et l’armérie maritimes.

Pour découvrir la Côte Sauvage en partant du Chateau Turpault, empruntez la route côtière jalonnée de nombreuses aires de stationnement et longez le sentier côtier. Vous découvrirez l’ancien Vivier, le Trou du souffleur, la fontaine de Port Kerné, la pointe de Kervihan où affleurent les fortifications d’un camp néolitique, Port Bara et sa grotte visible à marée basse, la plage de Port Blanc et son arche, la Pointe du Percho dominée par les vestiges d’un poste de douanier, et enfin la Pointe de Beg en Aud et son camp vénète. Les plages, peu nombreuses sur cette côte, ne sont pas propices à la baignade en raison des lames de fond.tournée vers l’ouest, s’étend sur 8 kms depuis le Château Turpault jusqu’à la Pointe du Percho.

 

Morbihan.com