L’horloge des marées

horloge-marées

horloge-marées

L’horloge des marées

Disponible au SurfShop « Gasoline » à Plouharnel  9 route d’Auray
56340 Plouharnel Tél. : 02 97 29 71 01

 

Fixer au mur du salon, en dehors de son aspect décoratif et curieux, l’horloge des marées permet de connaître sur un simple coup d’oeil et au quotidien l’évolution de la marée. Associé à la connaissance des cycles lunaires, il est alors facile de savoir si la marée présente un petit ou fort coefficient sans avoir à se référer au shom. Il est aussi un signe de passion pour la mer et la pêche.

Fonctionnement

le mouvement des marées dépend à la fois du soleil et essentiellement de la lune. La lune a un cycle de 24 heures 50 minutes et 30 secondes : c’est le jour lunaire.

Un indicateur de marées est réglé sur ce cycle et permet de connaître d’un simple coup d’œil :

  • le sens de la marée : marée montante, marée descendante,
  • le début du flux (haute mer) et du reflux (Basse mer).

Dans les situations où une grande précision est nécessaire, cette pendule s’avèrera être un complément agréable aux tables des marées.

Bois de hêtre, papier recyclé, laiton, liège issu de forêts eco-gérées, packaging recyclables…
Nous attachons une importance particulière à sélectionner des matières naturelles de qualité.
Les fabricants de nos contours en liège de la collection « Suber » se situent à 15km de notre atelier

Réglage d’une pendule à marées

  1. Placer l’aiguille des marées sur la position « haute mer » en tournant la petite molette à l’arrière de la pendule.
  2. Consultez votre calendrier pour connaître la date de la prochaine pleine lune.
  3. Consultez une table des marées de votre ville pour connaître l’heure de la marée haute ce jour de pleine lune.
  4. A la pleine Lune et à l’heure de la marée haute, insérer les piles dans le logement prévu à cet effet.

L’indicateur de marées est prêt à fonctionner, il ne reste qu’à lui trouver un endroit où l’accrocher. L’orientation ou la proximité de la mer n’a aucune influence sur son bon fonctionnement.

Des écarts apparaissent et se compensent régulièrement chaque mois lunaire. L’indicateur à marées ne peut pas prendre en compte les particularités locales, les corrections de pression atmosphérique. Les hauteurs d’eau affichées (selon la règle des douzièmes) restent approximatives.

Les commentaires sont fermés.